26 mars 2009

Projets (Aucun commentaire)

L’Ambassadeur Zoro Bi Bah Jeannot

L’ambassadeur de Côte d’Ivoire en Italie et représentant permanent auprès de la FAO, du PAM et du FIDA, a présenté ses lettres de cabinet à ces organisations des nations unies basées à Rome. Les organisations des nations unies basées à Rome que sont la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture), le PAM (programme alimentaire mondial) et le FIDA (fonds international de développement agricole) semblent bien disposées à accompagner la sortie de crise en côte d’ivoire à travers divers projets et programmes. C’est ce qui ressort de l’entretien entre les responsables de ces organisations et son excellence Zoro bi Bah Jeannot, ambassadeur de Côte d’Ivoire en Italie qui est allé leur présenter les lettres de cabinet l’accréditant auprès d’eux comme représentant permanent de son pays.

 Au siège du FIDA, le diplomate ivoirien a été reçu par M. Lennart Bage, président de ladite institution, assisté de Mohamed Beavogui, directeur du département Afrique occidentale et centrale et de Mohamed Tounessi, chargé du portefeuille de la Côte d’Ivoire. Le FIDA a apporté un appui de 66 millions de dollars US à la Côte d’Ivoire depuis sa création et a décidé de financer un nouveau programme intitulé (Programme d’Appui aux Filières Agricoles et à la Réduction de la Pauvreté (PAFIREP). Avec le Directeur général de la FAO, son excellence Jacques Diouf, l’entretien a tourné autour de l’implication de cette structure dans les projets d’urgence et la formulation de nouveaux projets pour la sortie de crise et pour la période post-crise. Les échanges entre M. Zoro BI et Madame Josette Sheeran, Directrice exécutive du PAM ont été tout aussi intéressants.

Le Conseil d’administration de cette organisation vient de donner son approbation pour un projet de pérennisation des cantines scolaires de 9 999 615 dollars. L’Ambassadeur de Côte d’Ivoire a exprimé la reconnaissance de son gouvernement à ces trois organisations de l’ONU qui ont promis une aide plus accrue à son pays. Notre Voie


Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.